Le chant des cerises

Expériences et conception en permaculture

Les différentes techniques de culture pour un potager en permaculture

Comme nous le disions dans l’article sur nos débuts au potager, plusieurs techniques de cultures s’intègrent bien avec une conception en permaculture.

La technique la plus connue, souvent associée à la permaculture même, est celle consistant à créer des buttes, à pailler abondamment, et à faire pousser différents légumes ensembles. Mais cette solution est loin d’être passe-partout, car les buttes peuvent être un désavantage en sol sableux et en climat aride, puisque l’eau à tendance à ruisseler ou pénétrer trop profondément. Cette technique peut aussi être peu indiquée en sol tassé, si la hauteur de la butte n’est pas suffisante pour que le racines de légumes pénètrent bien. Enfin, si le sol est engorgé en matière organique, en rajouter sous forme de paillage, sans régler le problème sous-jacent (engorgement d’eau, terre froide, activité microbienne réduite), peut en fait accentuer le problème.

L’autre méthode globale de culture du potager est la bio-intensive, dont vous trouverez une bonne introduction sur l’arpent nourricier. Les différences entre ces deux méthodes de jardinage sont synthétisées dans le tableau suivant :

Ag. synergétique Biointensive
Principe Produire avec un minimum d’énergie Produire sur un minimum d’espace
Gestion des adventices Paillage Canopée fermée des légumes
Fertilité Compostage en place Compostage en tas, 60% de « plantes à carbone »
Type de planche Butte créée avec la terre des allées Planche double bêchée
Motif de culture Polyculture Mini monocultures
Gestion des maladies Polyculture Rotation
Différences marquantes entre agriculture synergétique et biointensive

Le choix entre ces deux méthodes dépend de multiples facteurs :

  • État du terrain
  • Temps imparti à la résolution des problèmes repérés (la biointensive pour une correction rapide, l’agriculture synergétique pour une solution plus longue)
  • Temps imparti au démarrage du potager (important pour la biointensive)
  • Ratio entre la production et le temps investi (ag. synergétique) ou la surface disponible (biointensive)
  • Sens esthétique, préférences personnelles
  • Normes sociales (la biointensive passe mieux auprès des jardiniers « classiques », mais moins auprès des « écolos »)

L’agriculture synergétique

Pour des raisons précédemment citées, nous avons commencé notre potager en biointensive, mais avec en perspective un potager plus proche de l’agriculture synergétique. Le problème de cette dernière, comparativement à la biointensive, est l’absence de solution clef en main avec le placement et les associations de légumes, les rotations et le calendrier associé. Heureusement, le maraicher-permaculteur Richard Wallner est en train de tester et de compiler des données expérimentales pour ce type de jardinage.

Butte potagère. Source : Au petit colibri.

Butte potagère. Source : Au petit colibri.

Schéma d’une butte. Source : Au petit colibri.



En attendant la sortie prochaine de son livre, les résultats sont disséminés un peu partout sur son site, vous pouvez fouiller un peu par là.

Annonce: je cherche pour l'automne prochain des graines de variétés connues de feijoa, d'amélanchier, de goumi (elaeagnus multiflora), de chalef (e. umbellata), et de ragouminier (prunus tomentosa). Si vous avez la chance d'avoir de tels fruits dans votre jardin, vous pouvez aider notre projet, en prenant contact avec moi, merci !

Meta-données





8 commentaires to Les différentes techniques de culture pour un potager en permaculture

  1. laurent's Gravatar laurent
    le 19 juin 2012 à 12 h 41 min | Permalink

    Bravo pour votre site, que je découvre… avec d’autant plus d’intérêt que nous devons être quasiment « voisins », étant situé dans le Lot, à Leyme.
    Et je viens de commencer mon potager, venant d’emménager, le but étant d’être le plus autonomes en terme de nourriture, et ce sans apports extérieurs au jardin. J’ai utilisé et j’utilise encore le BRF, mais à l’automne il m’a manqué du temps (et de la matière) pour en faire autant que j’aurai souhaité.
    Bonne continuation.
    Laurent 

  2. le 29 juin 2012 à 23 h 28 min | Permalink

    voici en vidéo un exemple de la culture de tomates au naturel : 

    https://vimeo.com/43598012

    et un autre sur la pomme de terre :

    https://vimeo.com/42186997

     

  3. le 10 septembre 2012 à 19 h 54 min | Permalink

    Salut Nico ! 
    Je pensais m’être inscrit pour recevoir les notifications de ton nouveau blog, et je me dis « c’est étonnant qu’il n’ait encore rien publié depuis son installation ». Mais non, évidemment, j’avais simplement oublié de m’inscrire, ou bien ça n’avait pas fonctionné, et j’ai raté plein de choses ! ;)
    Au printemps prochain, je vais tester les buttes orientées est-ouest, plutôt que nord-sud, suivant la méthode de Réjean Roy.
    Sinon, ayant moi aussi commencé par un semblant de bio-intensive avant de passer à la synergétique, je pense que tu devrais tout de même dès le départ mélanger un peu tes cultures, même sans pailler, en te contentant de broyer sur place au fur et à mesure les adventices. 
    A+

Participez !

Balises HTML autorisées : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Notify via Email Only if someone replies to My Comment

Flickr Widget