Le chant des cerises

Expériences et conception en permaculture

Conception en permaculture et choix des espèces végétales

Dans sa plus simple expression, la permaculture pourrait être réduite au choix et au placement judicieux des espèces végétales et animales dans le but de remplir nos objectifs.

Comme exemple de réflexion que peut offrir une espèce végétale, je vais présenter le kiwi, fruit qui me tient à cœur et que j’ai regardé de prés. Cet examen méthodique peut être répété pour chaque espèce ou chaque type de fonction que l’on veut remplir (ex: glucides stockables, ombre pour la voiture, etc.)

La plante

Espèce Variété Notes
A. deliciosa Sollissimo Renact Les fruits atteignent 80% de la taille d’Hayward
A. deliciosa Jenny Petits fruits (3-4 cm)
A. deliciosa  Solo  Petits fruits
A. arguta Issaï Un des kiwaï les plus courants à trouver. Faible vigueur.Hybride.
A. arguta 119-40 Vigoureux, bon fruit, bon pollinisateur. Introuvable en France.
A. arguta  Kokuwa Difficilement trouvable. Doute sur l’autofertilité.
A. kolomikta  Dr Szymanowski  Feuilles colorées comme chez les mâles. Serait autofertile.
Variétés autofertiles pour les différentes espèces d’actinidia.

Au niveau de l’architecture biologique, l’actinidia peut être utilisé comme le seraient les autres lianes caduques. Comme elles, l’actinidia nécessite un support. Ceci peut être considéré comme un inconvénient, puisque si l’on veut une bonne production facile à ramasser, il faut exposer la liane en plein soleil et la garder basse, ce qui veut dire construction d’une treille, d’une pergola… Cette caractéristique a aussi ces avantages, puisque débarrassée du besoin de créer un squelette végétal fort, la liane en emprunte un (support artificiel ou tronc) et peut consacrer son énergie à la production de végétation et de fruits, ce qui confère aux actinidias une grande productivité. Les lianes forment un étagement à part entière dans l’architecture végétale d’une forêt comestible. Elles poussent à l’ombre et vont chercher le soleil dans la canopée des arbres. Pour une bonne fructification, il faut donc du plein soleil et souvent de l’irrigation pour compenser le manque d’ombre. Si l’on veut associer des actinidia à des arbres, il faut tenir compte de la vigueur : Les kiwis et kiwaïs sont très vigoureux, les kiwaïs de Sibérie et le kiwaï ‘Issaï’ sont deux fois moins vigoureux. L’arbre à associer au kiwi peut être un des arbres spontané du terrain, on peut aussi choisir un arbre à racine pivotante pour réduire la compétition, ou un arbre fixateur d’azote pour les mêmes raisons. L’actinidia étant une liane caduque, elle peut également servir dans une conception en permaculture pour ombragée une zone en été (verrière, terrasse, maison) tout en laissant passer le soleil en hiver (utile pour les aménagements bioclimatiques). Les actinidias sont dïoiques, c’est à dire qu’il faut planter des plants mâles improductifs qui polliniseront les plants femelles (ration: un plant mâle pour 5-8 plants femelles). Certains variétés autofertiles (ne nécessitant pas de pied mâle) sont disponibles dans le tableau ci-contre.

Le fruit

L’utilisation « ethnobotanique » la plus courante des kiwis dans une conception en permaculture est comme fruit à haut taux de vitamines.

Variété des fruits : (a) gros kiwi à peau velue ‘Green Light’ (b) kiwaï moyen à peau lisse et rouge ‘Kens Red’ (c) Gros kiwaï à peau lisse et verte ‘Ambrosia Grande’. Source : FruitLent.

Espèce & variété Vit. C / 100g Vit. C / fruit
Kiwi ‘Hayward’ 81 mg 81 mg
Kiwaï ‘Issaï’ 148 – 163 mg 15 mg
Kiwaï ‘Weiki’ 80 mg 6 mg
Kiwaï ‘Jumbo’ 75 mg 8 mg
Kiwaï de sibérie 800-1100 mg 30 mg
Orange 53 mg 75 mg
Taux de vitamine C suivant les différentes espèces et variétés du genre Actinidia. Source.

Dans le tableau suivant, on voit que la quantité de vitamine C dépend fortement des espèces, les kiwis et kiwais ayant sensiblement le même taux, et les kiwaïs de Sibérie dix fois plus. Le score élevé obtenu par la variété ‘Issaï’ viendrait de son origine hybride entre A. arguta et A. kolomikta. Le genre actinidia est très intéressant pour obtenir de la vitamine C. Les kiwaïs de Sibérie sont sans doute un des aliments les plus riches en vitamine C que l’on puisse produire sous nos régions, avec les baies de goji et les argouses. Les kiwis et les kiwaïs s’en sortent également très bien, même avec un score nettement inférieur. Seuls les cassis semblent leur voler la vedette, avec deux à trois fois plus de vitamine C, mais vu la difficulté de cueillette des baies de cassis, on se retrouve vite à manger deux à trois fois plus de kiwis ou kiwaïs !

Les différentes espèces d’actinidia ont leurs avantages, et mériteraient d’être utilisées de concert. Les kiwaïs de Sibérie ont de loin le meilleur taux de vitamine C, mais les variétés sont dures à trouver (il faut commander à l’étranger) et leur vigueur est moins grande (30% d’une liane de kiwi). Les kiwaïs sont plus petits, mais se mangent sur l’arbre beaucoup plus facilement que les variétés à peau velue. Un placement judicieux sera gage d’une grosse consommation pendant l’époque de maturité. Leur petite taille, comme chez leurs homologues sibériens, facilite le séchage pour conservation (que devient le taux de vitamine C ?). Enfin les kiwis classique sont plus gros, et leur peau velue leur assure une conservation de plusieurs mois, toute en préservant la vitamine C (le taux de vitamine C baissant peu lors de la conservation – source).

Les différentes espèces d’actinidia permettent un choix important lors d’une conception en permaculture : taille, peau, couleur, vigueur, pollinisation … sont autant de facteurs qui peuvent s’intégrer aux besoins du projet ou aux contraintes du lieu. Voici un tableau des caractéristiques des actinidias, les conséquences et des pistes d’intégration.

Caractéristiques Espèces Avantages Inconvénients Solutions de contournement Solutions correctrices
Peau velue Kiwi Longue conservation Peau non comestible Prendre des espèces à peau lisse Peler …
Peau lisse Kiwaï, Kiwaï de Sibérie Peau comestible Conservation courte Prendre des espèces à peau velue Réfrigérer (2 mois de conservation), séchage, autres transformations
Espèce dïoique (Nécessite un mâle pour 5-8 femelles) Toutes Perte de place, achat de plants supplémentaires Prendre des variétés autofertiles (voir tableau précédent) Utiliser les mâle dans des endroits inaccessibles, pollués, moches (poteau téléphonique, mur de la maison …)
Peau verte Kiwaï, Kiwaï de Sibérie Moins de prédation (?) ou de vol Récolte plus difficile (repérage des fruits, maturité) Prendre des variétés à peau rouge (Amdue, Ken’s Red, Ananasnaya, Sadowa)
Petite taille (~5-8g) Kiwaï, Kiwaï de Sibérie Peut être mangé comme un snack, séchage plus facile Cueillette plus longue Prendre des variétés à gros fruits (Jumbo, Ambrosia grande ~11g). Remplacer par des kiwis.
Avantages, inconvénients et solutions des différents actinidia.

La connaissance du choix des espèces et des variétés augmente considérablement le choix et les possibilités, comparativement au choix classique du kiwi Hayward et de son pollinisateur.

Annonce: je cherche pour l'automne prochain des graines de variétés connues de feijoa, d'amélanchier, de goumi (elaeagnus multiflora), de chalef (e. umbellata), et de ragouminier (prunus tomentosa). Si vous avez la chance d'avoir de tels fruits dans votre jardin, vous pouvez aider notre projet, en prenant contact avec moi, merci !

Meta-données





2 commentaires to Conception en permaculture et choix des espèces végétales

  1. Claude's Gravatar Claude
    le 11 octobre 2012 à 10 h 47 min | Permalink

    Bonjour,
    une donnée très importante concernant les kiwis est la fragilité de la floraison en cas de gel printanier. J’ai travaillé durant plusieurs années dans un verger (5ha) de kiwis en Charente. Après plusieurs épisodes de gel, il avait fallu investir dans un système d’aspersion par sprinklers qui se déclenchait (au printemps) dès que la température avoisinait le 0.
    A l’échelle d’un particulier, ce système serait disproportionné, mais on doit à tout prix anticiper le phénomène du gel printanier et imaginer des réponses adéquates pour la protection des fleurs.

Participez !

Balises HTML autorisées : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Notify via Email Only if someone replies to My Comment

Flickr Widget