Le chant des cerises

Expériences et conception en permaculture

Zone humide

L’hiver est une époque propice à l’observation, et en me baladant aux alentours, je me suis rendu compte que je pouvais déceler des différences d’hydrométries entre différentes parties de notre terrain et de ceux de nos voisins.

Zone humide hiver

Vue d’ensemble du terrain principal

J’ai pris une photo et ai mis les zones plus humides en surbrillance grâce à un logiciel de traitement d’image :

Zone humide hiver

Les traits blancs marquent la limite du terrain, les zones bleues les points d’eau, et la zone rouge la partie plus humide du terrain

La zone bleue la plus haute représente la source intermittente, qui crache un torrent après les fortes pluies d’hiver, et qui coule en filet en été, quand elle n’est pas à sec. La zone bleue inférieure représente le puits, qui nous sert à irriguer le potager et les zones basses, et qui contient de l’eau, même au plus fort de l’été.

La zone rouge représente la zone plus humide, ou l’herbe est plus verte en ce mois de décembre. On voit que le parcours souterrain de l’eau suit une trajectoire assez intuitive.

Cette zone est plus large que la zone humide repérée précédemment par l’étude de la végétation. L’année prochaine, je regarderai si toute la zone est plus humide en été, ou seulement la sous-partie identifiée cet été. Peut être que l’extension de la zone est aussi sèche que la partie sèche dans les 10-20 premiers centimètres du sol, mais plus humide un peu plus en profondeur ? Dans ce cas, la zone étendue dans son ensemble serait propice à la plantation d’arbres fruitiers.

Le terrain de notre voisine sur la gauche de l’image semble également plus humide, l’herbe y étant plus verte. Ce constat est peut être trompeur, car le terrain a été pâturé par un poney, mais son terrain possède également une source intermittente d’hiver, donc il peut très bien y avoir des parcours d’eau souterrains. Est-il possible de capter une partie de cette eau pour rendre plus humide notre terrain ? Question à étudier !

Annonce: je cherche pour l'automne prochain des graines de variétés connues de feijoa, d'amélanchier, de goumi (elaeagnus multiflora), de chalef (e. umbellata), et de ragouminier (prunus tomentosa). Si vous avez la chance d'avoir de tels fruits dans votre jardin, vous pouvez aider notre projet, en prenant contact avec moi, merci !

Meta-données





Participez !

Balises HTML autorisées : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Notify via Email Only if someone replies to My Comment

Flickr Widget