Le chant des cerises

Expériences et conception en permaculture

Articles pour le mot-clef "terrain annexe"

Le bas du terrain annexe

Les permaculteurs conseillent d’observer son terrain au moins un an, pour avoir fait le tour des saisons et avoir un bon aperçu des différents aspects (ensoleillement, eau, éléments extérieurs …). Un an est bien sur un minimum, et en voici la preuve. Le terrain annexe est plutôt plat et fertile, ce qui est propice aux […]

Espèces intéressantes pour les différents espaces du terrain annexe

Dans l’article précédent, j’ai mis en lumière plusieurs espaces où se combinaient besoins, contraintes et opportunité. L’étape suivante est de trouver une liste des espèces et des variétés susceptibles de répondre aux besoins, d’être compatibles avec les contraintes, et pourquoi pas de tirer partie des opportunités, tout en apportant des productions ou services intéressants. Annonce: […]

Pérégrinations sur le terrain annexe

L’hiver est une période intéressante pour observer un terrain, et je recommande à tous ceux qui en possède un à aller y faire un tour, surtout si ce dernier est broussailleux. Je pense que j’ai finalement eu un semblant de vision global du terrain annexe uniquement après l’avoir vu en hiver. Tout devenait moins impénétrable, […]

Les trois forêts comestibles

Une forêt comestible peut prendre des formes très variées, puisque dans son sens le plus épuré, il s’agit d’un assemblage harmonieux (polyculture) d’espèces vivaces. Mise à part une petite portion de notre terrain que nous réservons à une culture intensive d’espèces annuelles (le potager), nous voulons remplir la majorité de l’espace avec des plantes vivaces […]

Utilisations possibles du terrain annexe

Cet article poursuit la réflexion entamée sur les utilisations possibles du terrain annexe, dont les caractéristiques principales sont la présence de chevreuils, d’un sous bois sur la majorité du terrain, et d’une exposition ouest/nord-ouest. Activités et productions compatibles avec les chevreuils ou le sous-bois Ces activités sont compatibles avec la présence de chevreuils et du […]

État des lieux du terrain annexe

Le terrain annexe n’a pas reçu d’attention particulière depuis notre installation. Bien que plat, fertile, d’environ  3000 m², et situé à une centaine de mètres de la maison, la situation de friche où alternent arbres, ronces et chevreuils coupe toute implantation avant une réflexion et un « nettoyage » poussés. Nous avons pour l’instant planté quelques consoudes […]

Flickr Widget